Les risques des fruits sur nous

Les risques des fruits,

Les fruits en général et les agrumes sont nos principales sources de vitamine C naturelle.
Cette vitamine C est incontournable pour que notre système immunitaire soit parfaitement opérationnel et surtout combattre les infections hivernales et infections en général.

Il faut donc que la nature soit bête pour que naturellement elle diminue les apports de fruits l’hiver et les augmente à profusion en été.

La biologie doit être idiote pour que malgré les apports de jus d’orange, de fruits à profusion et de compléments alimentaires chargés en vitamine C naturelle, semi naturelle, artificielle utilisés à gogo de nos jours il y ait toujours de plus en plus de rhume, angines, bronchites, rhino-pharyngites etc…

Pourtant chose incroyable, avant les années 50 les infections comme le rhume, bronchite, rhino-pharyngite, angine etc…étaient rarissime. Il y avait souvent qu’un fruit qui en plus était partagé entre les membres de la famille. En effet le peu d’aisance matérielle et alimentaire ne permettait pas un apport de fruits normal.

Bizarre non ? maladies hivernales rarissimes malgré le manque de vitamine C !

On a toujours plus envie de fruits l’été que l’hiver.
Le fruits ingéré le matin nous glace alors que l’été nous rafraichit
La nature est bien faite, elle produit à profusion des fruits en Afrique et pas ou très peu au pôle nord.

Pour mieux comprendre notre Ph sanguin normal est de 7.42
En été ou dans un pays chaud, le ph du sang tend à dépasser 7.42. Les acides citriques, tartriques et maliques des fruits viennent aider la régularisation organique.
En hiver ou dans un pays froid, le ph du sang tend à baisser.

Plus il fait froid, moins la réserve minérale tampon est mobilisée et plus cette réserve est faible. Moins de soleil moins de vit D et moins de minéraux dans les aliments. A cela s’ajoute la sidération de l’organisme par le froid.

Dés lors l’excés de fruits pour des personnes minces, fatiguées, frileux, maigres va solliciter excessivement la réserve minérale tampon.
L’individu aura une perte minérale et déclenchera une grande fatigue, sera encore plus frileux et sera extrêmement sensible aux maladies dites frigore ( rhume, bronchite etc..).

En fait, chaque individu est différent.

Plus un individu est costaud, constitution « sanguin », qui a chaud même l’hiver, avec excès de poids, type teint coloré, plus sa réserve minérale est importante. Il va donc neutraliser les acides citriques, maliques, et tartriques. Les fruits sont pour lui bénéfiques mais devra réduire sa ration l’hiver.

Pour lui, un citron vers 17H30 sera excellent. Il fluidifiera le sang par son action anti vitamine K et anti agrippante plaquetaire.

En ce qui concerne un individu de constitution longiligne, asthénique, teint pâle, fricosité importante aura une réserve minérale faible et neutralisation des acides faible.
Cette personne devra consommer très peu de fruits voir pas du tout. 100g à 200g l’été et s’abstenir l’hiver.
La vitamine sera trouvée dans les crudités, légumes ayant les avantages des fruits comme les vitamines, polyphénols, minéraux, fibres etc… sans apport d’acides.

Mais que se passe t’il quand un individu maigre, fatigué, frileux épuise sa réserve minérale tampon par sa consommation de fruits ?

Apparition fréquente du syndrome de Raynaud,
Maladie de crohn
sensibilisation au froid, rhume, bronchite etc…à répétition
fatigue chronique
fragilité osseuse
arthrose
ostéoporose
tendinite à répétition
maladie inflammatoire
cervicalgie
déchaussement dentaire
perte des cheveux
perte de poids
sommeil
etc ….

Comprenez bien ici je ne parle pas de fruits oléagineux (noisettes, noix, amandes, noix de cajou etc..) ni de fruits secs (dattes, figues, pruneaux, abricots secs…) ni encore de fruits amylacés (bananes, châtaignes ….) mais des fruits aqueux, les agrumes comme : l’ananas, pommes, poires, pastèque, citron, fraises, framboises, tomates( et oui c’est un fruit !!).
Les fruits aqueux sont très chargés en eau et en acide citriques, maliques, tartriques etc..

Si vous voulez manger 1 fruits prenez le à 17H30 ou très loin des repas.
Les fruits et jus de fruits ne seront jamais consommés au repas.

Alors lecteurs, lectrices ce que vous avez lu est peut être déconcertant pour vous mais ne vous laissez pas amadouer par les modes alimentaires du moment.

Réfléchissez et usez de bon sens. Votre corps vous dit déjà beaucoup de chose j’en suis sûre.

Les commentaires sont désactivés.