Pierre d’Alun ! attention !

Vous avez certainement remarqué que pour remplacer l’aluminium dans les déodorants, certains fabricants proposent des produits à la Pierre d’alun. Et bien en réalité toute naturelle qu’elle soit, elle contient les mêmes sels d’aluminium et présente donc les mêmes dangers pour le cancer du sein. En réalité, il s’agit d’un sulfate double d’aluminium et de potassium (Potassium Alum). On la rencontre sous plusieurs formes : soit elle est naturelle et se présente alors sous forme d’un minerai recristallisé après extraction de carrières (on la trouve aussi vendue sous forme de poudre) ; soit elle est dite « synthétique » ou reconstituée. Dans ce dernier cas, elle n’est plus composée de Potassium Alum, mais de sulfate d’aluminium et d’ammonium (Ammonium alum). Naturellement astringente, elle bouche les pores et les glandes sudoripares et limite mécaniquement la transpiration et de fait, les odeurs liées à cette dernière. Si on souhaite éviter l’aluminium, on peut utiliser d’autres actifs que l’alun!

Articles associés

Les commentaires sont désactivés.